ATELIER AT

 ARCHITECTE D’INTÉRIEUR & DESIGN RETAIL

SEINE ET MARNE - PARIS - ILE DE FRANCE

12 rue du Fresne

77580 CRECY LA CHAPELLE

 | 06.61.63.83.82 |

amelietruchet.at@gmail.com

 

du LUNDI au VENDREDI

de 9h00 à 18h00

Le SAMEDI sur Rendez-vous uniquement

SIRET : 531 355 063 | TVA non applicable (article 293 B du CGI

 

Entreprise soumise à assurance de responsabilité civile professionnelle

et de garantie décennale

NOUS SUIVRE

  • White Facebook Icon
  • Amélie TRUCHET Instagram
  • Amélie TRUCHET Pinterest
  • White LinkedIn Icon
L'Atelier AT architecte intérieur sur côté maison

© 2019 by ATELIER AT - Amélie TRUCHET ARCHITECTE D’INTÉRIEUR & DESIGN RETAIL

Sources photos ATELIER AT Amélie TRUCHET, Pinterest et bibliothèque du site

Comment j’ai quitté mon CDI pour lancer ma propre entreprise ?

[ ATELIER ]

Le pourquoi , les étapes, les galères, les bricoles et tout le reste ….

Si vous êtes arrivé jusqu’ici c’est que vous êtes curieux de connaitre cette histoire. L’histoire de ces 3 derniers mois - et encore "3 derniers mois" c'est la manière brève de dire cette dernière année et demi ! -

- Il était une fois ... - Tout à commencer suite à la naissance de mon fils. Les enfants ont une faculté incroyable : celle de vous faire voir la vie autrement et surtout de vous faire prendre du recul sur … à peut prêt TOUT, et pour ma part sur mon travail.

Dans un premier temps j’ai juste souhaité changer d’enseigne, puis de poste. J'ai répondu à des offres avec plus de responsabilités et un meilleur salaire. Grâce à mon CV, déjà bien étoffé pour mon âge, j’ai trouvé. Mais je n’étais pas satisfaite. Ce n’était pas ce que je souhaitais

Après plusieurs semaines ce nouveau poste c’est avéré être une « mauvaise expérience ». Cette mauvaise expérience qui vous confronte à de terrible questions :

« Que vais-je faire? Comment vais-je faire? Suis-je faite pour ça ? ... », qui vous met face à vous même et vous pousse à une GROSSE remise en question… Pour ceux et celles d’entre vous qui me connaissent personnellement vous savez que je ne suis pas sans bagages et que mon métier de base n'as rien à voir avec le secteur du Commerce. Et c’est au cours d’une discussion avec mon cher et tendre que j’ai pris LA décision de me lancer.


« et si je me lançais en auto-entreprise ? »


Par cette simple question j’avais mis le pied dans la folle aventure qui est celle de se lancer en freelance, auto-entreprise, bref en indépendant. Par où commencer ? Dans un premier temps quitter mon emploi actuel, - une fin de période d'essai à l'initiative de l'employeur devrait être possible en demandant gentiment ? ils n'ont rien à y perdre ... Fausse bonne idée -. Un "Amélie je ne ferais rien pour toi " et une démission plus tard me voici à la porte de Pôle emploi sans possibilité de toucher le chômage pour voir venir l'avenir avec un peu plus de confort. Le coup de massue à moitié digéré, me voici aux prémices de mon projet.

Heureusement pour moi j’ai déjà une première expérience en auto-entreprise - non développée certes -, ce qui a simplifié les premières étapes consacrées à la recherche de statut juridique, les démarches administratives, l’obtention du SIRET, le RSI, l’ URSAFF et autres noms barbares du genre.


Pour avoir déjà travaillé de chez moi - oui c'est un luxe pour certains - je sais par expérience que c'est quelque chose qui ne me correspond pas. J'aime me lever le matin pour : allé travailler. Il m'as alors semblé évident de me lancer à la recherche d'un local commercial. Et une "main tendue" plus tard le voici trouvé ! Créçoise depuis maintenant plus de 5 ans je suis heureuse de pouvoir ouvrir mon 1er Atelier - sait on jamais il faut voir les choses en grand ! - à Crécy la chapelle même.


Ces premières étapes derrière moi il me fallait à présent créer un site internet, qui retranscrive ma personnalité, mon professionnalisme et surtout qui inspire confiance. Cela sera pour moi une vitrine qui nous mettra en valeur moi et mon travail, je veux qu'il soit parfait ! Après plusieurs semaines et "quelques" heures passées à le façonner - humour - TADA... le voici né.





Durant les différentes étapes de cette nouvelle aventure j’ai eu la chance de faire la rencontre de LIVEMENTOR - l'école en mieux. « Mr Alexandre et ses assistants pédagogiques » enseignent aux jeunes entrepreneurs différents modules qui permettent de se lancer dans de meilleures conditions et d‘aller de l‘avant. « Comment débuter et se lancer en freelance », « le Marketing digital », deux formations qui ont su m’enseigner les fondamentaux et surtout qui ont su me donner les clés dont j’avais besoin à ce moment précis ! - ce n'est pas le tout d'avoir un "métier", il faut avoir plusieurs cordes à son arc quand on se lance en indépendant - Aujourd’hui je sait : quelle est ma spécialité, quel est mon persona, comment fixer mes prix au plus juste, que doit contenir un site internet simple et efficace … et j’en passe - merci à eux -.




Forte de cette apprentissage accéléré, je me sent plus armée pour faire face à ce statut de freelance qui vous sort de votre confort.

Quitter une entreprise, quitter un CDI, quitter la sécurité de l’emploi, quitter mes petites habitudes et mes collègues chéris, quitter la routine que j’ai eu durant ces 7 dernières années, voici le pari que je me suis lancé !

Je crois qu’on ne lance pas son entreprise par hasard. J’ai toujours été de ceux qui entreprennent, qui veulent créer, de ceux qu’on nomment les autodidactes. C’est une décision complexe et difficile à prendre car cela n’implique pas seulement votre propre personne mais aussi votre famille. C’est se séparer d’une certaine forme de sécurité, de donner beaucoup de soi et de son temps dans un projet dans lequel on croit. Mettre à profit ses insomnies pour remplir sa TO DO LIST déjà bien trop longue. On parle, on mange, on respire ... en bref on vit pour son projet.

Qui à dit que dans cette aventure j’étais seule et livrée à

moi-même ?


Sur mon chemin j’ai su prêter attention aux "âmes charitables", qui font partis de mon entourage plus ou moins proche, qui m’ont tendu la main et qui ont su me conseiller - je vous remercie encore une fois par le biais de ce post -.

J’y crois.

Du haut de mes 28 ans je sais qui je suis, ce que je suis capable d'entreprendre, quelles sont mes ambitions et quelles sont mes valeurs. Cette entreprise représente qui je suis et une chose est sûre, c’est que je vais continuer de grandir avec elle …



« Ah elle aurait du y aller, elle aurait du le faire crois moi On a tous dit : "Ah c'est dommage, ah c'est dommage, c'est p't'être la dernière fois »

« Vaut mieux vivre avec des remords qu'avec des regrets Vaut mieux vivre avec des remords c'est ça le secret » Bigflo & Oli


- Si vous aussi vous avez fait le pari de vous lancer en freelance, auto-entreprise, indépendant, ou que vous n'avez pas encore sauté le pas ! venez partager votre histoire sur la page Facebook de l'ATELIER at. C'est grâce à nos échanges que nous enrichissons nos expériences personnelles ... -

Amélie